Le pouvoir du moment présent d’Eckhart Tollé

Le-pouvoir-du-moment-présent-Eckhart-Tolle

Le pouvoir du moment présent d’Eckhart Tollé nous enseigne pourquoi et comment faire plus de place au moment présent dans la vie de tous les jours. Il nous explique aussi combien vivre dans le passé ou tourné en permanence vers le futur peut être toxique. Vous avez dit Spiritualité ?

Le pouvoir du moment présent d’Eckhart Tollé

Ce qui m’a inspiré dans Le pouvoir du moment présent d’Eckhart Tolle

Avec le livre d’Eckhart Tollé, il est question de spiritualité appliquée à notre quotidien.

Difficile de résumer ce livre.

L’enseignement que j’en ai tiré c’est que pour se sortir du mental (nos pensées souvent négatives), vivre intensément le moment présent est le meilleur moyen de trouver la paix intérieure.

Le moment présent, c’est adopter une forme de légèreté. Revivre en boucle les expériences du passé ou s’angoisser de ce pourrait être le futur nous enferme dans un « corps de souffrance ». Ce corps de souffrance s’auto-alimente du mental (donc de nos pensées) et le cercle vicieux est enclenché.

L’ego versus l’Etre

Pour Eckhart Tollé, le mental ce sont nos pensées. Or, nos pensées ne sont pas nous mais elles créent l’illusion d’un nous, notre ego. Il est fait de notre conditionnement familial, culturel, religieux …C’est de ce conditionnement que naissent nos peurs et nos croyances limitantes.

De plus, notre mental se nourrit du passé et du futur. Il nous empêche de nous concentrer sur le présent. Il a peur du présent. Or, seul le présent est une réalité. Ainsi, le mental est un obstacle à la plénitude du moment présent, la seule manière de se sentir en pleine conscience.

Mettre en pratique le pouvoir du moment présent

Il est important de ne pas juger, de ne pas analyser en permanence. Ça, c’est le travail de sape du mental.

Il est conseillé d’observer ses pensées comme un « témoin silencieux ». Une présence intense ainsi obtenue est un moyen imparable pour laisser passer la charge émotionnelle (la peur, la colère) que provoquent certaines situations. On active ainsi un niveau de conscience plus élevé.

Arrêter nos pensées compulsives juste quelques minutes, c’est un bon moyen d’arriver à la pleine conscience du moment présent.

Attendre est un état d’esprit. En résumé, vous voulez l’avenir, mais non le présent. Vous ne voulez pas de ce que vous avez et désirez ce que vous n’avez pas.

Le livre doit se lire par petits bouts. La lecture de certains passages demande une vraie concentration. Je n’ai pas hésité à revenir plusieurs fois en arrière. Chaque relecture de certaines parties apporte un éclairage nouveau.

Je regrette un peu (comme toujours pour ce genre de livre) la précision de la traduction. Elle donne parfois des phrases un peu bizarres mais bon, c’est détail.

Je pense aussi qu’il y a plusieurs degrés de lecture selon le niveau du cheminement de chacun pour se dégager des mailles temporelles du mental (passé et futur). A chacune d’en retirer les enseignements les plus productifs.

Il n’y a rien de mal à essayer d’améliorer ses conditions de vie. Par contre, vous ne pouvez améliorer votre vie. Elle est déjà complète, entière, parfaite. Ce sont les circonstances et vos expériences qui constituent vos conditions de vie.

La vie, c’est maintenant…

Mes autres coups de coeur Lecture de ces dernières semaines sont juste dessous 🙂

 

Rendez-vous-avec-la-magie-des-mots-pour-une-agréable-lecture-avec-Swanee-Rose-Le-Blog

 

Vous aimerez peut-être

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *