Une journée à Propriano

Un peu moins surpeuplé que Porto-Vecchio ou Bonifacio en été, le port de Propriano en Corse du Sud a ce petit côté italien que j’aime bien. Le temps d’une journée, je vous embarque pour une visite en images.

Si vous visitez la Corse du Sud, prenez une journée pour faire une escapade à Propriano sur la côte occidentale. C’est un petit port niché dans le golfe du Valinco au sud d’Ajaccio.

Ballade sur la plage, un tour vers le port, découvertes des petites ruelles, le temps d’une journée, détendez-vous à Propriano.

 

Les immeubles sur le port jouent la couleur comme sur la Riviera italienne. Par contre, les flancs de côteaux aux entrées de la ville se sont pas mal bétonnés ces dernières années. Un peu dommage …

 

A la sortir sud de la ville s’éend une immense plage de sable doré jusqu’à Portigliolo (direction Campomoro).  Après le passage de la rivière Rizzanese à mi-plage, le coin est vraiment très tranquille. Très agréable pour profiter du soleil couchant. Eh oui de ce côté de l’île, c’est la bonne orientation 🙂

A l’extrémité sud du port se trouve la gare maritime. Le départ des bateaux en fin de journée offre un spectacle processionnaire. Les ferries avalent dans les entresols camions, bus et voitures sans discontinuer en pleine saison. 

Un autre spectacle assez incroyable est celui des gigantesques bateaux de croisière qui ancrent près de la marina. J’en ai vu moins souvent que les ferries mais c’est toujours très impressionnant. Ils font le tour de la Méditerranée ou bien de la Corse à l’Italie en passant par la Sardaigne.

Ici, c’est le Kallisté, ferry de la Méridionale (la bleue). Ne pas confondre avec les rouges de la Corsica Linea (qui étaient bleus au temps de la SNCM, vous suivez !?). Regardez la différence avec ce billet Bienvenue à bord de la Corsica Linea.

 La vue depuis la jetée avec le clocher de l’église prend des airs de Saint-Tropez, la montagne en plus dans le fond.

Du côté du port, la marina offre une superbe vue sur la montagne. Une glace artisanale achetée à La Marine se déguste inévitablement en déambulant le long de la jetée.

Cette photo a été prise en octobre. Malgré les gros nuages accrochés dans les sommets, la douceur estivale se prolonge tard dans la saison.

Cette photo date de 2015. Je l’ai recherchée pour vous montrer ce qu’on ne voit plus sur le port de Propriano : l’enfilade de palmiers.

Victimes du charençon rouge (la Corse et la Côte d’Azur sont particulièrement touchées), ils ont été abattus 🙁

Je n’ai pas eu le coeur de faire une photo Après : c’est trop triste.

Heureusement, il reste le soleil et ses couchers paradisiaques (ici aussi, c’est en octobre).

Que vous repreniez la route du littoral ou celle de la montagne, profitez bien de votre séjour en Corse.

 

Signature-Swanee-Rose-Fleurs

Vous aimerez peut-être

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.