Nouvelle Aquitaine,  Voyages

La Dune du Pilat

A l’occasion d’une semaine de vacances en famille à Arcachon au printemps, une ballade à la Dune du Pilat a fait l’unanimité. Après les incendies de cet été, je me rends compte à quel point ce paysage unique est chargé de souvenirs. Je vous partage quelques images prises, bien sûr, en haut de la dune.

La Dune du Pilat, un souvenir des étés de mon enfance

La Dune du Pilat, c’est d’abord un souvenir d’enfance. Pas un été de vacances sur le bassin d’Arcachon sans relever le défi d’escalader la montagne de sable tellement impressionnante aux yeux d’un enfant. De mémoire, les installations d’accueil étaient bien plus modestes qu’aujourd’hui et pour la plupart éphémères. Le côté authentique et sauvage était préservé. Il est vrai que l’affluence était encore limitée. A cet âge, l’histoire des blockhaus et celle du mouvement de la dune glissant vers la forêt suffisait à mon imagination pour plusieurs jours.

Grimper sur la plus haute dune de sable d'Europe

Au printemps, c’est donc en famille que nous avons pris rendez-vous avec l’immense dôme de sable doré. Puis, pour de jolis clichés ce matin-là avec une superbe lumière, nous avons descendu l’escalier de la corniche pour arriver au pied de la Dune. La vue sur le Bassin.

Puis retour sur nos pas pour attaquer le chemin de la dune. Après 10 minutes de marche entre les pins, dans la pénombre, la luminosité soudain plus vive annonce la présence de la dune. La facilité pour monter c’est de prendre l’escalier mais quel monde !! Une partie du groupe choisit d’assurer avec les marches (croyez-moi, on les compte pour se donner de la motivation). L’autre groupe s’enjaille pour grimper dans le sable. Le même groupe se fera une joie de la dévaler en courant.

Une fois en haut, le spectacle tient ses promesses.

Côte bassin, une vue toujours bluffante sur le banc d’Arguin et la pointe du Cap-Ferret en face.

Côté forêt, une mer de houppiers vert sombre, ceux des pins maritimes déployés à perte de vue. C’est cette vue que je veux garder en mémoire.

Depuis les féroces incendies du début de l’été, le paysage a bien changé. Tellement triste d’imaginer que ces photos toutes simples deviennent un symbole d’un environnement exceptionnel disparu …

La Dune du Pilat, sentinelle du bassin d'Arcachon

C’est incroyable la multitude des points de vue en haut de la Dune. A ses pieds, le célèbre banc d’Arguin s’étire délicatement au milieu du bassin. Si vous regardez un peu plus loin sur votre droite, vous voyez la pointe du Cap-Ferret avec son phare blanc et rouge. 

Au Sud, les plages océanes , au Nord direction les plages du Moulleau, des Arbousiers, des Abatilles jusqu’à la plage Pereire à Arcachon.

Malheureusement, la photo prise côté forêt ne correspond plus à la réalité. Les pins qui ombrageaient les campings au pied de la dune ont brûlé (avec les campings). Une désolation … mais il reste l’espoir de voir reverdir un jour ce coin de paradis.

Espérons que le temps et la main de l’Homme sauront recréer (hélas pas à l’identique) la majesté de cette forêt pour garder intacte la surprise du visiteur arrivé sur la Dune et  découvrant cette exception naturelle.

Pour le réconfort après ce grand bol d’air iodé, pourquoi pas un goûter avec des Dunes blanches de chez Pascal ! Vous ne connaissez pas encore ? Venez les découvrir dans cet article : vous allez craquer 🙂

A très bientôt pour d’autres découvertes #summervibes sur le blog mais aussi sur Facebook Instagram

Un abbraccio

Signature-Swanee-Rose-Fleurs

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.