Toute la ville en parle de Fannie Flagg

Toute la ville en parle de Fannie Flagg

L’écriture fluide et nostalgique de Toute la ville en parle de Fannie Flagg nous attache à la communauté de la délicieuse (mais fictive) petite ville d’Elmwood Springs dans le Missouri, de sa création par des pionniers d’origine suédoise jusqu’à nos jours. Pourquoi j’ai aimé cette lecture.

Toute la ville en parle de Fannie Flagg

C’est une lecture réconfortante et sans chichi que nous offre Fannie Flagg en nous propulsant à travers les décennies dans la vie ordinaire mais ô combien attachante des habitants d’Elmwood Springs.

Au lieu de se concentrer sur une famille ou une histoire en particulier, Fannie Flagg évolue sur plus d’un siècle, offrant une histoire commençant par les origines grâce au solide immigrant suédois, Lordor Nordstrom, qui a engendré une dynastie laitière. L’histoire commence avec la fondation de la ville en 1889 et se poursuit jusqu’à nos jours, même un peu au-delà. Entre les deux, les gens se marient, ont des enfants, s’entraident ou se querellent. Ils apprennent à faire des claquettes, à regarder des films et à partir à la guerre.

Ils meurent également et se retrouvent au cimetière de Still Meadows (fondé en 1889 en haut de la colline). Mais ce qui se passe quand ils y arrivent finalement est une surprise. Comme dans “Nous irons tous au paradis” , la malicieuse Fannie Flagg envisage une autre sorte d’au-delà, confortable et étonnamment satisfaisante.

Eloge de la vie ordinaire

Essentiellement basée sur le vécu anecdotique des premiers habitants et de leurs descendants, le roman retrace l’évolution de la société au XXème siècle au cœur de l’Amérique profonde. D’un mode de vie rural et solidaire, la ville évolue avec le progrès. Fannie Flagg réussit à décrire cette transformation par petites touches, à coup d’anecdotes de la vie ordinaire.

Cet été-là, les bals furent annulés sur la rive du lac.

Savoir apprécier l’instant présent

La diversité des caractères des personnages et l’humeur joyeuse qui règne au sein de la communauté m’ont embarquée au fil des courts chapitres dans ce roman de Fannie Flagg. Elle nous rappelle combien la vie est un cadeau. La sagesse sans borne et l’humour bienveillant de Fannie Flagg offrent un répit agréable en ces temps troublés. 

J’avais adoré le pittoresque et la joie de vivre dans Nous irons tous au paradis. J’ai aimé retrouvé certains des personnages au début de leur vie (je vous conseille de les lire plutôt dans cet ordre : Toute la ville … puis Nous irons tous…).

Toute la ville en parle de Fannie Flagg 

Vous aimez aussi les livres et la lecture ?

Sachez que c’est le vendredi que je poste un billet Passion Lecture pour partager mes coups de cœur. Je ne fais pas un résumé du bouquin. Je vous dis juste ce que j’ai aimé retrouver dans sa lecture. 

A vous de découvrir les détails de l’histoire ou du récit.

Vous savez que vous pouvez retrouvez mes Passion Lecture ici 🙂

 

Rendez-vous-avec-la-magie-des-mots-pour-une-agréable-lecture-avec-Swanee-Rose-Le-Blog

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.