Mascarade de Ray Celestin

Deuxième tome de la fresque retraçant l’histoire du jazz aux Etats-Unis, le polar de Ray Celestin swingue merveilleusement dans le Chicago de la prohibition. Pourquoi j’ai aimé cette lecture.

Mascarade de Ray Celestin

Si Carnaval nous faisait découvrir les bas fonds d’une Nouvelle-Orléans enfiévrée avec les premiers pas musicaux de Louis Armstrong, Mascarade nous plonge au coeur du Chicago à la fin des annéées 1920. C’est le règne d’Al Capone, roi des nuits sans fin et du trafic de l’alcool.

Mascarade de Ray Celestin

Après la Nouvelle-Orléans, Chicago, capitale du crime organisé

Bercée par le West End Blues du maître Louis Armstrong, ma lecture de Mascarade est une évasion à la fois musicale et historique. L’enquête menée par Ida Davis et Michael Talbot, deux des personnages déjà présents dans Carnaval sert de fil rouge à une déambulation à travers le Chicago violent d’Al Capone.

Champagne frelaté et morts violentes marquent l’ambiance au qotidien. Les clans new-yorkais ont la dent longue.

Le style de Ray Celestin réussit à nous faire revire la lutte fratricide sans merci entre mafiosi de Chicago et de New-York pour ravir sa suprématie à Capone.

Franchement dépaysant.

J’attends avec impatience de retrouver la suite de ce récit à rebondissements avec le 3ème tome, Mafioso.

Mascarade de Ray Celestin

Vous aimez aussi les livres et la lecture ?

Sachez que c’est le vendredi que je poste un billet Passion Lecture pour partager mes coups de cœur. Je ne fais pas un résumé du bouquin. Je vous dis juste ce que j’ai aimé retrouver dans sa lecture. 

A vous de découvrir les détails de l’histoire ou du récit.

Vous savez que vous pouvez retrouvez mes Passion Lecture ici 🙂

 

Rendez-vous-avec-la-magie-des-mots-pour-une-agréable-lecture-avec-Swanee-Rose-Le-Blog 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.