De l’émerveillement de Mickael Edwards

De l’émerveillement de Mickael Edwards invite à penser que l’émerveillement n’est pas le propre des enfants et des ingénus. Chaque jour devrait être une occasion de laisser fleurir l’émerveillement au cœur de notre âme. Pourquoi j’ai aimé cette lecture.

De l’émerveillement de Mickael Edwards

Paru en 2008, ce livre est une invitation à la flânerie. Réapprendre à s’émerveiller est d’autant plus épanouissant en période de confinement. Il nous faut apprivoiser un quotidien bouleversé et restreint.

Cette (re)lecture est une occasion fantastique d’accorder notre attention aux choses simples et de trouver de la grâce aux moments ordinaires d’une journée confinée.

De l'émerveillement de Mickael Edwards

« Il n’y a rien de plus adulte ni de plus sérieux que de s’émerveiller. »

L’émerveillement à travers les temps

Michael Edwards nous fait parcourir en quinze étapes quelque vingt-cinq siècles de littérature occidentale, de Platon à Philippe Jaccottet, du ciel des idées à la poésie de tous les jours, avec des escales inattendues, comme cette éblouissante évocation d’un chef-d’œuvre musical du XVIe siècle redécouvert à Cambridge en 1960, le « Spem in Alium » de Thomas Tallis.

Pour sonder les mystères de la création il ne néglige, en effet, aucun allié : la musique (Purcell, Bach), la peinture (Vermeer) y sont ici largement représentées, notamment dans les rapports qu’elles entretiennent avec la poésie.

Retrouver un esprit d’émerveillement entre poésie et philosophie

Sans ignorer les théories critiques modernes mais pour en avoir sans doute éprouvé les limites (et peut-être jaugé les naïvetés) Michael Edwards préfère, dans l’esprit des premiers « Lecteurs royaux », faire revivre un art de lire oublié, qui s’en tient au texte seul.

Qu’il s’arrête, pour étayer son propos sur une page de Dickens, sur quelques vers de Wordsworth ou de Chrétien de Troyes, c’est toujours comme s’il s’agissait de la dernière nouveauté.

Cette leçon de lecture est aussi une leçon de sagesse. En préservant ou en ranimant notre aptitude à l’émerveillement, la littérature nous suggère une autre façon de voir et de vivre.

De l'émerveillement de Mickael Edwards

Vous aimez aussi les livres et la lecture ?

Sachez que c’est le vendredi que je poste un billet Passion Lecture pour partager mes coups de cœur. Je ne fais pas un résumé du bouquin. Je vous dis juste ce que j’ai aimé retrouver dans sa lecture. 

A vous de découvrir les détails de l’histoire ou du récit.

Vous savez que vous pouvez retrouvez mes Passion Lecture ici 🙂

 

Rendez-vous-avec-la-magie-des-mots-pour-une-agréable-lecture-avec-Swanee-Rose-Le-Blog

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.