Dans la vallée d’Hannah Kent

Dans la vallée d'Hannah Kent

Inspirée d’un fait divers du XIXème, Hannah Kent livre le récit d’une Irlande prisonnière de sa pauvreté et de ses superstitions. Pourquoi j’ai aimé cette lecture.

Dans la vallée d’Hannah Kent

Inspirée d’un fait divers datant de 1826, Hannah Kent fait ressurgir les vieilles croyances irlandaises des sorts, des Fairies, des Bonnes Gens. 

Dehors, le vent affamé pleurait sa mélopée funèbre.

Après avoir perdu sa fille morte de faim et son mari terrassé par une crise cardiaque, Norà se retrouve en charge de son petit-fils de 4 ans, infirme. Par ignorance et par superstition, elle voit en lui un être surnaturel, un changelin ou fé (masculin de fée dans le récit).

La médecine, encore bien ignorante, est impuissante à lui expliquer clairement la situation. L’Eglise catholique n’a que des sermons à proposer. Ni solution, ni soutien au quotidien insoutenable que vit Norà et sa jeune servante, Mary Clifford.

Ne reste que l’écoute bienveillante et les méthodes surgies de la tradition populaire pour combattre les malédictions. C’est là que le personnage de Nance s’impose. La guérisseuse du village devient l’élément clé de l’histoire et de sa fin tragique.

Dans la vallée d'Hannah Kent

Pauvreté et croyances superstitieuses en toile de fond

Ensorcelant, ce récit m’a fascinée par l’incrédulité populaire face aux sorts et envoûtements encore tellement enracinés dans l’Irlande rurale du XIXème. 

Quand un remède perd son secret, il perd aussi son pouvoir.

Hannah Kent fait revivre une Irlande enfermée dans sa pauvreté. La description de la vie de tous les jours dans la campagne irlandaise nous rappelle les progrès de notre civilisation depuis cette époque pas si lointaine. Mise en avant à plusieurs reprises, la condition des femmes m’a laissée révoltée. 

Très présente dans le récit, la nature offre un cadre apaisant à ce drame de la pauvreté et de l’ignorance. Une lecture remuante pour dépeindre la vulnérabilité d’une population  isolée au fond de sa vallée.

Vous aimez aussi les livres et la lecture ?

Sachez que c’est le vendredi que je poste un billet Passion Lecture pour partager mes coups de cœur. Je ne fais pas un résumé du bouquin. Je vous dis juste ce que j’ai aimé retrouver dans sa lecture.

A vous de découvrir les détails de l’histoire ou du récit.

Vous savez que vous pouvez retrouvez mes Passion Lecture ici 🙂

 

Rendez-vous-avec-la-magie-des-mots-pour-une-agréable-lecture-avec-Swanee-Rose-Le-Blog

Vous aimerez peut-être

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.