Costa Brava d’Eric Neuhoff

Costa-Brava-Eric-Neuhoff

Costa Brava d’Eric Neuhoff offre un joli plongeon dans les souvenirs de vacances d’été de l’auteur. Si vos vacances d’enfance remontent aux années 60-70, c’est une bouffée d’ambiance nostalgique pleine de tendres anecdotes. Pourquoi j’ai aimé cette lecture.

Costa Brava d’Eric Neuhoff, une bouffée de nostalgie

Glissé dans ma PAL de mai 2019, Costa Brava d’Eric Neuhoff  fait partie de ces petits livres, qui, mine de rien, te rappellent que les souvenirs de vacances enracinent ton présent dans une douce gratitude. Merci les vacances d’été de mon enfance pour l’incroyable force émotionnelle que vous m’avez apportée 🙂

J’ai fini par admettre qu’il y avait les lieux dont on rêvait et ceux dont on se souvenait.

Aujourd’hui, je sais que ce sont parfois les mêmes.

 

A l’occasion d’un séjour avec ses deux enfants à Canyelles,  la station balnéaire sur la Costa Brava où il a passé ses vacances pendant 20 ans, Eric Neuhoff  se rappelle ces séjours gorgés de soleil et d’amitiés naissantes.

Si vous avez passé des vacances d’été sur la Costa Brava du côté de Rosas, Figueras, La Escala ou Playa de Aro dans les années 60-70 à une époque où l’autoroute n’existait pas, l’effet madeleine vous guette à la lecture de livre.

Un voyage entre souvenirs d’enfant et bilan d’adulte

Dans ce récit, l’auteur évoque ses souvenirs, de l’enfance à l’âge adulte. Aujourd’hui à 50 ans, il doit mettre en vente la maison familiale qui a abrité ses nombreuses vacances avec ses parents en compagnie de sa fidèle bande d’amis. C’est l’heure d’un premier bilan. L’occasion était trop belle pour ne pas laisser les souvenirs remonter à la surface.

Ce qui semblait n’être au départ que des souvenirs se révèlent être tout simplement une tranche importante de sa vie partagée tout ce temps avec ses amis Charles, Bénédicte, Antoine et Daphné. Un petit côté unis pour la vie qui n’est pas sans m’évoquer le film  » Nous finirons ensemble  » (suite des Petits mouchoirs de Guillaume Canet).

 

Ce n’était pas juste des vacances.

 

La construction du récit est parfois un peu déroutante entre hier et aujourd’hui. Mais, bon, on s’y fait. L’évocation de souvenirs d’été digne d’une liste à la Prévert Made in Costa Brava 60-70′ est tellement attendrissante.

Pour vous donner une idée, vous vous souviendrez aussi :

  • de la Peugeot familiale (et son numéro qui augmentait au fil des années),
  • les phares blancs des Hollandais croisés de nuit,
  • des gonfleurs à pied pour matelas en toile huilée,
  • de l’anis seco,
  • des glaces à l’eau à 3 pesetas,,
  • de la camionnette publicitaire qui parcourait les ruelles pour annoncer la corrida du dimanche …

Costa Brava ou une machine efficace à remonter le temps

Le récit d’Eric Neuhoff m’a fait faire un bond dans le temps. Même si mes vacances d’été ont essentiellement investi la Côte atlantique et surtout basque, j’ai eu des étés espagnols sur la Costa Brava.

Remonter l’espace d’une lecture dans le train pour l’enfance, c’est vraiment agréable.

Mais attention de ne pas oublier que l’été est un leurre qui nous fait croire que l’enfance est un pays où l’on peut revenir indéfiniment …

 

Rendez-vous-avec-la-magie-des-mots-pour-une-agréable-lecture-avec-Swanee-Rose-Le-Blog

Vous aimerez peut-être

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.